Prix de thèse Gilles Kahn 2017

Le prix de thèse Gilles Kahn 2017 est attribué à

 

Amina Doumane,

pour sa thèse intitulée « On the infinitary proof theory of logics with fixed points » soutenue à l’Université Paris-Diderot et préparée à l’Institut de Recherche en Informatique Fondamentale (IRIF) et au Laboratoire Spécification et Vérification (LSV) sous la direction de David Baelde, Alexis Saurin et Pierre-Louis Curien.

Les accessits, dans l’ordre alphabétique sont pour :

Aurélien Cavelan,

pour sa thèse intitulée « Algorithmes d’ordonnancement et schémas de résilience pour les pannes et les erreurs silencieuses », soutenue à l’Université de Lyon, opérée par l’École Normale Supérieure de Lyon, et préparée au Laboratoire de l’Informatique du Parallélisme (LIP) et au centre Inria Grenoble Rhônes-Alpes (équipe ROMA), sous la direction de Anne Benoit et Yves Robert.

 

 

Wenjie Fang,

pour sa thèse intitulée « Aspects énumératifs et bijectifs des cartes combinatoires : généralisation, unification et application« , soutenue à l’Université Paris-Diderot, et préparée à l’Institut de Recherche en Informatique Fondamentale (IRIF) et au Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique (LaBRI), sous la direction de Guillaume Chapuy et Mireille Bousquet-Mélou

Retrouver toutes les informations sur ce prix et les lauréats.

Venez les écouter au congrès 2018 de la SIF.

Posted in Actualités, Actualités 2017, Recherche.