Louis Bolliet, Dominique Borrione, Véronique Donzeau-Gouge, Jean-Marie Hullot : Membres d’honneur de la SIF, 2017

La Société informatique de France distingue chaque année des personnalités pour leur engagement dans la promotion de la discipline Informatique, que ce soit dans la société, l’enseignement, la recherche ou l’industrie.  Ces personnalités sont «Membres d’honneur » de la SIF.

Cette année 2017, quatre personnalités ont été nommées Membres d’honneur : deux femmes et deux hommes, et en même temps des universitaires et des industriels. La cérémonie de nomination 2017 s’est déroulée le 2 février 2017, à l’occasion du congrès annuel de la SIF à Reims.

Sont Membres d’honneur 2017 de la SIF :

lousbollietLouis Bolliet

Professeur à l’Université Pierre Mendes France – Grenoble II, Louis Bolliet a mené une activité professionnelle riche et pionnière notamment sur la compilation des langages de haut niveau, et a toujours eu le souhait de jeter des passerelles entre l’université et l’industrie. En 1970, Louis Bolliet est à l’origine de la création du Centre Scientifique CII et du début d’une coopération avec l’IRIA dans le cadre du Plan Calcul. Louis Bolliet est à l’origine de l’organisation du premier Colloque sur l’histoire de l’informatique en France (mai 1988) et la sauvegarde du patrimoine scientifique et industriel. En 1985 il est l’un des fondateurs de l’ACONIT (Association pour un Conservatoire de l’Informatique et de la Télématique) dont il sera président.

Ecouter l’enregistrement de Louis Bolliet pour la cérémonie des Membres d’Honneur de la SIF.

Biographie de Louis Bolliet (rédigée par Camille Bellissant)

 

db_avril2014Dominique Borrione

Professeur émérite à l’Université Grenoble Alpes, Dominique Borrione a été Professeur à l’Université de Provence, Marseille (Déc. 1983 – Août 1988) avant de muter à l’Université de Grenoble en 1988. Elle a assuré la direction des laboratoires IMAG-ARTEMIS (Jan. 1992-Déc 1995) et TIMA (janv 2007 à déc 2014) à Grenoble. Ses domaines d’expertise portent sur les langages de description et de simulation des systèmes matériels numériques, les méthodes formelles et semi-formelles pour la description, la spécification, la vérification, la synthèse de systèmes intégrés numériques.

Regarder la vidéo de Dominique Borrione lors de la cérémonie des membres d’honneur de la SIF

vdg2Véronique Donzeau-Gouge

Actuellement  Véronique Donzeau-Gouge est professeur émérite au CNAM et déléguée scientifique à la HCERES; elle participe également au pôle de recherche « Santé connectée et Humain augmenté » à l’ISCC. Après une quinzaine d’années passées à Inria, elle a rejoint le Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris pour y prendre la responsabilité de la filière « programmation ».  Elle a assuré les fonctions de directrice adjointe scientifique au CNRS et a participé à la mise en place de la Mission pour l’Interdisciplinarité de cet établissement. Ses recherches ont essentiellement porté sur  les environnements de programmation,  la sémantique formelle des langages de programmation, le développement des logiciels sûrs et la certification des systèmes logiciels.

Regarder la vidéo de Véronique Donzeau-Gouge pour la cérémonie des Membres d’Honneur de la SIF

Jean-Marie Hullot

Jean-Marie Hullot a étudié à l’ENS. Après une thèse en 1980 à l’Université d’Orsay, c’est à l’INRIA Rocquencourt qu’il a inventé le premier éditeur interactif d’interface graphique, SOS Interface.  Il en fait un produit commercial en 1986. Après avoir rencontré Steve Jobs en 1987, il est allé travailler chez NeXT où il a créé Interface Builder (1988), qui a popularisé ce type d’outil. Il a été l’un des concepteurs principaux de NeXTStep, qui deviendra plus tard MacOS X. Il est resté chez NeXT jusqu’à l’acquisition de NeXT par Apple en 1996. De retour en France en 1997, il s’est concentré sur l’identification de nouvelles technologies innovantes, et a aidé diverses équipes de scientifiques françaises à créer leurs propres startups. Il a été en particulier conseiller du président de l’INRIA pour le transfert de technologie. En 2001, Steve Jobs lui a demandé de revenir à Apple comme CTO de la division applications. Basé à Paris, il est crédité de l’idée originale de l’iPhone, dont il dirigera la cellule de développement secrète à Paris. Dans ce cadre, il a notamment travaillé sur la réplication et la synchronisation de données entre ordinateurs, téléphones et toutes sortes d’objets interconnectés sur Internet, travaux qui préfigurent à l’avènement du « cloud ». Après son départ d’Apple en 2006, Jean-Marie Hullot a créé l’encyclopédie de photos en ligne Fotopedia.
Regarder la vidéo de Jean-Marie Hullot pour la cérémonie des Membres d’Honneur de la SIF.