LPPR ∩ SIF : Christine Musselin le 28/4/2020

0Shares
0

Notre quatrième web-débat autour de la LPPR, dans la série « les mardis confinés de la SIF », a eu lieu le mardi 28 avril de 9h à 10h.  Notre invitée était Christine Musselin, sociologue au Centre de Sociologie des Organisations, Sciences Po et CNRS, qui répondra à la question « Où en est le système d’enseignement supérieur et de recherche français après quinze années de réformes ? » (résumé et bio ci-après).

La retranscription vidéo sera disponible sur la présente page dès que possible.

Prochains rendez-vous :

  • le 14 mai à 16h : Pierre Ouzoulias, archéologue, CR au CNRS, sénateur communiste des Hauts-de-Seine, VP de la Commission culture, éducation et communication, VP de la Commission des affaires européennes, membre de l’OPECST (office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques). 
  • Rendez-vous suivant : un débat ouvert entre adhérents, le 19 mai à 9h.

Les captations vidéo, transparents et document partagé des débats précédents restent disponibles : S. Stride, A. Petit, P. Lemaire.


« Où en est le système d’enseignement supérieur et de recherche français après quinze années de réformes ? »

Résumé : J’aborderai dans un premier temps les deux mouvements qui ont profondément affecté le système d’enseignement supérieur et de recherche français depuis une quinzaine d’année : les politiques de mise en compétition d’une part et les politiques de recomposition du paysage universitaire de l’autre. Je présenterai ensuite plusieurs constats sur le fonctionnement interne des universités et leur gouvernance. Enfin, je caractériserai les modalités de gestion des carrières par rapport à d’autres modèles et analyserai les principales évolutions qu’a connu notre marché du travail universitaire.

Bio : Christine Musselin est directrice de recherche CNRS au Centre de Sociologie des Organisations (CSO : Sciences Po et CNRS). Elle mène des recherches comparatives sur la gouvernance des universités, les politiques de l’enseignement supérieur et les marchés du travail universitaires. Elle a dirigé le CSO de 2007 à 2013 puis assuré les fonctions de Vice-Présidente Recherche de Sciences Po jusqu’à fin 2018. Elle est l’auteure de La longue marche des universités françaises, aux P.U.F. (2001), puis Le marché des universitaires. France, Allemagne, Etats-Unis (2005), La grande course des universités (2017), Propositions d’une chercheuse pour l’Université (2019), aux Presses de Sciences Po.

Posted in Actualités.

One Comment

  1. Pingback: LPPR ∩ SIF : Débat de restitution le 19 mai 2020 - SIF

Comments are closed.