Défis des revues de la voix diamant

0Shares

Les revues scientifiques publiées selon la voie diamant (gratuites pour les auteurs comme pour les lecteurs) constituent un paysage actuellement fragmenté et doivent se constituer en communauté, selon une étude publiée par la Coalition S et Science Europe le 9 mars 2021. Les publications selon le modèle diamant représentent 8 % à 9 % du total des articles scientifiques, soit environ 356000 chaque année dans quelque 29000 revues.

Par rapport aux principes du Plan S, l’étude note que les revues diamant sont confrontées à un certain nombre de défis afin de se mettre en conformité. Seules 4,3 % répondent à tous les critères techniques requis et 37 % à au moins la moitié. Plus des deux-tiers (68 %) n’ont par exemple pas de politique de préservation des données, les trois quarts ne peuvent proposer leurs contenus en formats XML ou HTML mais en général uniquement en PDF.

En vue d’une compatibilité avec le Plan S, un rapport additionnel propose 20 recommandations dont les suivantes : promouvoir les licences ouvertes au sein des communautés scientifiques, faciliter l’accès aux DOI, encourager la préservation des contenus ainsi que l’auto-archivage.

Posted in Actualités, Actualités 2021, Recherche, Science Ouverte.