Membres d’honneur 2019

La Société informatique de France distingue chaque année des personnalités pour leur engagement dans la promotion de la discipline Informatique, que ce soit dans la société, l’enseignement, la recherche ou l’industrie.  Ces personnalités sont «Membres d’honneur » de la SIF.

Cette année 2019, trois personnalités ont été nommées Membres d’honneur : deux femmes et un homme, et en même temps des universitaires et des industriels. La cérémonie de nomination 2010 se déroulera le 6 février 2019 (les exposés auront lieu le 7 février), lors du congrès annuel de la SIF à Bordeaux.

Sont Membres d’honneur 2019 de la SIF :

Sylvie Bonnet

Engagée pour la défense de l’enseignement scientifique, Sylvie Bonnet était élue en avril 2013 présidente de l’Union des professeurs de classes préparatoires scientifiques (UPS) qui regroupe 95% des presque 3000 professeurs de chimie, mathématiques et physique des classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques. Elle était à cette date professeur de mathématiques en classe préparatoire physique et chimie (PC*) au lycée Victor Hugo de Besançon. 

A la rentrée 2013, l’enseignement de l’informatique faisait son entrée en classes préparatoires, et les professeurs d’informatique leur entrée à l’UPS.

Sylvie Bonnet a particulièrement apprécié le cadeau de départ en retraite que lui a fait son Ministère en 2017 en entérinant l’entrée de la science informatique dans la liste des disciplines enseignées par l’École de la République.

Jean-Paul Delahaye

Jean-Paul Delahaye est Professeur émérite à l’Université de Lille 1 et chercheur au laboratoire CRISTAL (Centre de recherche en informatique signal et automatique de Lille, UMR CNRS 9189).

Ses travaux portent sur les algorithmes de transformation de suites, sur l’utilisation de la logique en Intelligence artificielle, sur la théorie des jeux, et aujourd’hui sur la théorie algorithmique de l’information (complexité de Kolmogorov) avec en particulier des applications à la finance. Il est l’auteur d’une quinzaine de livres. En 1998, il a reçu le Prix d’Alembert de la Société Mathématique de France. Il tient la rubrique mensuelle Logique et calculdans la revue Pour la science (version française du Scientific American). Il rédige aussi un blog (http://www.scilogs.fr/complexites/) consacré en particulier aux monnaies cryptographiques. Ses deux derniers livres sont :

• Les mathématiciens se plient au jeu, Éditions Belin/Pour la science, 2018.

• Mathématiques et mystères : Cryptographie, étrangeté des nombres, conjectures, etc. Éditions Belin/Pour la science, 2016.

Laure Reinhart 

Laure REINHART débute sa carrière à l’INRIA où elle est successivement chercheur en calcul scientifique, directeur des relations industrielles et directeur du centre de Rocquencourt. Elle rejoint le groupe Thales en 1999, au sein de son laboratoire de recherche central dont elle occupe la direction opérationnelle avant de rejoindre le siège pour prendre en charge les coopérations avec la recherche publique. Elle est nommée en juillet 2006 au Ministère chargé de la Recherche pour mettre en place la nouvelle direction de la stratégie. En octobre 2008, elle entre chez OSEO en tant que directeur général délégué en charge de l’innovation et rejoint Bpifrance comme directrice des partenariats au sein de la direction Innovation. Membres des conseils d’administration de l’INPI, de FIST, de la COMUE Paris Saclay et de Mines Paris Tech, jusqu’en avril 2018, elle préside les associations Ile de Science, Scientipôle Initiative et Scientipôle Croissance.